En s’éloignant de la fin on s’approche du début. C’est la pensée philosophique du jour.
Je sais pas pour le reste, mais au Rugby ça marche comme ça.
On a tourné la page de l’an dernier, la pause en a pris un bon coup derrière les étiquettes. On va bientôt recommencer et c’est pas trop tôt. Tout le monde est en préparation. Le staff, les coachs, les joueurs, les supporters … Et moi pareil, pour être performant, faut passer par là.
Cet été, j’ai fait de la souphrologie. La souphrologie c’est la technique pour te soigner, quand tu souphres du manque de match. Ça passe par des séances de cryothérapie. La cryothérapie c’est quand tu cries depuis la terrasse « Emmène les glaçons » . Enfin voyez ça n’a pas été de tout repos, moi aussi j’ai fait mes devoirs de vacances.
Pourtant il reste un truc que j’aimerai bien régler avant le début du championnat. Et là je risque avoir besoin de votre science. Je sais qu’il y a des pointus chez les lecteurs, et surtout qu’ils ne laissent rien passer d’un peu approximatif. Ceci dit je les comprends tout à fait, moi aussi je suis pour un maximum de rigueur.
Alors voilà. Avant chaque match, au concours des pronostics, après avoir pesé le pour et le contre, après avoir évalué les forces et les faiblesses de chacune des équipes, après avoir analysé les chiffres et les statistiques, j’annonce à tous les coups, avec la plus grande objectivité possible, que BERGERAC va foutre une taule aux autres.
Ce pronostic s’avère souvent des plus pertinent….. Surtout si on gagne.
Mais pourtant j’ai un doute qui me tarabuste. Je ne sais toujours pas si je dois écrire « Taule » ou « Tôle ».
J’ai cherché un peu de mon côté d’après l’étymologie, mais je n’ai rien trouvé de vraiment concluant.
D’un côté on a « Taule » de la même famille que « taule – maison » qui donne aussi « taulier – patron ». Cette option peut parfaitement tenir la route.
De l’autre côté on a « Tôle » définition du Larousse : Produit obtenu après laminage. Et cette version se tient aussi.
Si vous avez un avis sur la question, je vous écoute.
Est-ce que je dois écrire « On va leur foutre une taule » ?
Ou bien « Ils vont ramasser une tôle » ?
Bien sûr y a toujours la solution de dire qu’on leur filer une branlée, ou qu’ils vont attraper une rouste, mais ça serait un peu trop facile.
Donc je compte sur vous.